CARTE BLANCHE À CHA GONZALEZ

CARTE BLANCHE À CHA GONZALEZ

Jusqu’au mois de septembre, La Scène donne carte blanche à la talentueuse photographe Cha Gonzalez. Sur les murs de La Scène Thélème, elle présente une série consacrée aux petits moments en marge de cette grande institution : la cérémonie de mariage.

9 avril – 30 septembre 2018

– Mariages

Contactée pour couvrir des mariages, Cha Gonzalez cherche toujours les petits moments en marge, les gestes, les expressions qui parlent des rapports amoureux, de séduction, de
tendresse. En prenant ces journées comme des suites d’instants privilégiés et révélateurs, elle navigue discrètement au milieu des invités pour y trouver ce qu’elle cherche partout ailleurs : l’émotion.

– Bio

Cha Gonzalez est née en 1985 à Paris. Après un passage rapide aux Beaux-Arts de Bordeaux, c’est à l’École nationale supérieure des Arts décoratifs de Paris qu’elle trouvera son écriture photographique. Diplômée en 2010 avec un travail sur les nuits à Beyrouth, son travail est une réflexion sur la fête et ce qu’elle dégage de sentiments contradictoires. Elle a rejoint en 2017 l’agence Le Journal et se concentre sur des reportages au long cours.

ILS EN PARLENT

LES NOUVEAUX CONCEPTS DE BARS & RESTOS QUI FONT PARLER D’EUX
par Paris Zig Zag – 17/10/2016
Qui aurait pensé que gastronomie et spectacle pouvait être rassemblés en même endroit ? C’est le défi que s’est lancé Jean-Marie Gurné, ex-cadre chez Nestlé, qui, depuis toujours, rêve de se dédier à sa passion : la culture ! Il crée cette année un lieu unique en plein cœur du 17ème arrondissement : la Scène Thélème. Véritable scène culinaire, ce restaurant-théâtre invite tous les bons vivants à venir goûter sa cuisine élégante et audacieuse et assister à ses lectures, ses reprises et ses créations, interprétées par une troupe de jeunes comédiens talentueux.
Lire l’article

LA SCÈNE THÉLÈME, RESTAURANT GASTRONOMIQUE ET THÉÂTRE
 par My Little Recettes – 21/10/2016
Jusqu’ alors avide de lecture et de théâtre, inclinaisons transmises par mon cher papa, je me suis résolue à mettre, temporairement, de côté bouquins et sorties “théâtrales” ;-). Labiche, Beckett, Musset et autres classiques cohabitent depuis lors avec Escoffier, Brillat-Savarin, Carême, et autres éminents hommes de bouche, sur les étagères de mon “home sweet home” parisien. Côté sorties, les restaurants aux lumières tamisées l’emportent désormais sur les salles de spectacle.
Lire l’article

Load More Posts