CARTE BLANCHE À CHA GONZALEZ

CARTE BLANCHE À CHA GONZALEZ

Jusqu’au mois de septembre, La Scène donne carte blanche à la talentueuse photographe Cha Gonzalez. Sur les murs de La Scène Thélème, elle présente une série consacrée aux petits moments en marge de cette grande institution : la cérémonie de mariage.

9 avril – 30 septembre 2018

– Mariages

Contactée pour couvrir des mariages, Cha Gonzalez cherche toujours les petits moments en marge, les gestes, les expressions qui parlent des rapports amoureux, de séduction, de
tendresse. En prenant ces journées comme des suites d’instants privilégiés et révélateurs, elle navigue discrètement au milieu des invités pour y trouver ce qu’elle cherche partout ailleurs : l’émotion.

– Bio

Cha Gonzalez est née en 1985 à Paris. Après un passage rapide aux Beaux-Arts de Bordeaux, c’est à l’École nationale supérieure des Arts décoratifs de Paris qu’elle trouvera son écriture photographique. Diplômée en 2010 avec un travail sur les nuits à Beyrouth, son travail est une réflexion sur la fête et ce qu’elle dégage de sentiments contradictoires. Elle a rejoint en 2017 l’agence Le Journal et se concentre sur des reportages au long cours.

ILS EN PARLENT

VOILÀ LES QUATRE ADRESSES À DÉCOUVRIR À PARIS
 par Slate – 26/10/2016
C’est la surprise de l’automne, un mini théâtre installé au centre de l’ancien restaurant triple étoilé du maestro Guy Savoy. À 19 heures, des comédiens jouent une pièce, des monologues de Thomas Bernhard ces jours-ci interprétés par des professionnels des planches, puis on passe à table dans un décor dépouillé aux murs constellés de photos d’art. Le projet est plaisant et culturel, c’est l’œuvre d’un mécène, Jean-Marie Gurné, ancien cadre supérieur d’une multinationale de l’alimentation, féru de spectacles, de théâtre et très fin palais.
Lire l’article

LA SCÈNE THÉLÈME ENTRE DANS LA LUMIÈRE
 par 7 de Table- 25/10/2016
Voilà une ouverture que l’on attendait. Annoncée à la fin de l’été, elle laissait présager l’arrivée d’une réelle nouveauté sur la scène gastronomique parisienne. Un théâtre, un restaurant, un théâtre dans un restaurant ? Il était facile de craindre le pire et de redouter que la Scène Thélème ne tombe dans les travers des restaurants « diners/spectacle » dont raffolent les touristes. Après plus d’un mois d’existence, le constat est indéniable : la Scène Thélème a esquivé cet écueil avec une habilité qui force l’admiration. Lever de rideau !
Lire l’article

Load More Posts