Du 6 au 16 février 2019 à 19h (du mercredi au samedi, pas de représentation le 14 février)

Théâtre La Scène Thélème
18 rue Troyon
75017 Paris
contact@lascenetheleme.fr

LA CAGE

Laurent Sauvage s’est très librement inspiré du film Le Baiser de la femme araignée pour explorer les thèmes de l’engagement politique, de la morale et de l’amour.

D’après MANUEL PUIG, mis en scène par Laurent Sauvage
Dit par Laurent Sauvage et création musicale de Thomas Landbo.
Du 6 au 16 février 2019 à 19h (du mercredi au samedi, pas de représentation le 14 février)

À la Scène Thélème, Laurent Sauvage est un peu chez lui. L’artiste associé au TNS y avait déjà mis en scène La Cuisine de Marguerite d’après un petit ouvrage étonnant de Marguerite Duras où l’autrice évoque pêle-mêle recettes de cuisine, quotidien et intimité. Cette fois-ci, il propose une adaptation du long-métrage de Manuel Puig, Le Baiser de la femme araignée. Dans ce film de 1985, qui a pour toile de fond la dictature en Argentine, prend corps une amitié entre deux prisonniers que tout oppose : l’un est un révolutionnaire incarcéré pour ses convictions politiques, l’autre un homosexuel arrêté pour détournement de mineurs. Dans cette nouvelle adaptation intitulée La Cage, les deux hommes sont incarnés par Laurent Sauvage et Thomas Landbo qui signe également la création musicale. De cette création collective entre un acteur auteur et un acteur compositeur naît, selon le metteur en scène, « un texte à l’économie volontaire pour faire surgir les choses d’une façon immédiate et frappante ». Et ces « choses » abondent : engagement politique, poésie comme arme pour ne pas sombrer, captivité, fascination/répulsion à l’égard de l’autorité…

BIOGRAPHIES

— Laurent Sauvage
Il a été artiste associé : à la direction du Théâtre Nanterre-Amandiers et du Théâtre Gérard Philippe. Actuellement il est artiste associé au Théâtre National de Strasbourg. Il a principalement travaillé avec les metteurs en scène : Stanislas Nordey, Jean-Pierre Vincent, Joël Jouanneau, Frédéric Fisbach, Anita Piccharini, Jean-Christophe Saïs, Marie Tikova, Serge Tranvouez, Guillaume Doucet, Guillaume Gatteau, Christophe Fiat, Julien Fisera, Nicolas Bigards, Falk Richter, Olivier Martinaut, Julien Gosselin La saison prochaine il jouera dans « Le Père » un seul en scène, mise en scène par Julien Gosselin à la MC93 de Bobigny, « Je suis Fassbinder », mise en scène par Falk Richter au Théâtre du Rond-Point, « Aden Arabie », mise en scène par lui-même au Festival « Terre de Parole » et en tournée ainsi que dans « Seasonal Affective Disorder », mise en scène par Lelio Pleuton. Il a mis en scène une dizaine de spectacles dont trois dont il était l’auteur. Sa dernière mise en scène est « La Cuisine de Marguerite Duras » à la Scène Thélème.

— Thomas Landbo
ThomaS Landbo est comédien, chanteur et musicien danois. Il a participé a de nombreuses productions au Danemark. Puis en France il a principalement travaillé avec François Orsoni dans une dizaine de ses spectacles, parmi eux « Jean la Chance » au théâtre de la Bastille, « Baal » au Festival d’Avignon. Il a aussi joué au Théâtre de la Colline avec Anitha Picciarini. Actuellement il est en tournée avec Le Violoncelle poilu de Hervé Mestron mis en scène par Pascal Antonini. En tant que compositeur, musicien et chanteur, il a créé et interprété la musique pour plusieurs productions de théâtre, parmi eux prochainement « Les Contes Chinois » à L’Opéra Comique.

> JE RÉSERVE